Pense « bêtes » utile pour notre âme - Daniel Bodolec

Et si le Seigneur voulait nous enseigner au travers des animaux cités dans la Bible ? Venez avec moi dans le chapitre 11 aux versets 29 et 30 du livre du Lévitique. Chaque animal cité ici est considéré comme impur selon Dieu, et possède une caractéristique dont on peut tirer instruction.

1 – LA TAUPE : Elle ne supporte pas la lumière. Elle œuvre toujours d’une manière souterraine et se nourrit de racines. N’est-elle pas l’image du travail accompli par l’ennemi de nos âmes, Satan ? Pas étonnant que cette petite bête soit au nombre des animaux impurs aux yeux de Dieu. Et oui, le diable s’efforce subtilement de ronger les racines de la parole de Dieu qui sont dans notre cœur. Nous ne nous rendons compte de rien car il agit toujours d’une manière cachée, jamais à la lumière. Si la taupe n’est pas repérée et chassée rapidement, quels dégâts à la surface du jardin ! Y-a-t-il quelque chose dans le jardin de notre cœur qui ronge secrètement ta communion avec Dieu ? La taupe aurait-elle commencé à agir ? Des trous surmontés d’un monticule de terre apparaissent à la surface de notre âme ? Attention ! Si nous ne veillons pas, ceux-ci seront de plus en plus nombreux. Méfions-nous donc d’elle et, sans ménagement, empressons-nous de l’empoisonner.

2 – LE LEZARD : Regardons-le dormir sous les rayons du soleil. Essayons de l’attraper, voilà qu’il s’échappe en un éclair dans les broussailles. Quant à nous, dormirions-nous paresseusement au soleil de ce monde, comme le lézard ? Et, attendez ! ne vous esquivez pas si vite dans une vie spirituelle « broussailleuse » quand le Seigneur veut vous saisir pour vous conduire dans sa volonté, à l’écart du péché. Le « chrétien lézard » n’ira pas bien loin dans le royaume de Dieu. Le Maître a besoin de nous dans son œuvre. Rappelons-nous que le monde passe et sa convoitise aussi. Alors, vivons à 100% la vie chrétienne sous les rayons du soleil de justice, Jésus, et disons-lui : « Seigneur, que veux-tu que je fasse pour toi ? »

3 – LE HERISSON : Qui s’y frotte, s’y pique ! j’espère que vous n’êtes pas un « chrétien hérisson ? » Vous savez, quelqu’un à qui on ne peut rien dire ! Quelqu’un dont la susceptibilité est telle qu’il réagit au quart de tour pour sauver la face ! Quelqu’un qui interprète toujours mal les paroles ou conseils qui lui sont donnés ! Au fait, vous mettez-vous souvent « en boule » comme le hérisson ? Sont-ce ses piques qui font que cet animal soit considéré comme impur ? Une chose est certaine, c’est que, aux yeux de Dieu, chaque attitude qui pique notre prochain est impure.

4 – LA GRENOUILLE :

Visqueuse, elle glisse aisément entre nos mains. Ne sommes-nous pas parfois semblables aux grenouilles « glissant » entre les conseils du Seigneur. Voilà qu’Il nous a parlé précisément à travers une prédication, une prophétie ou un passage de la Bible, cela aurait dû nous toucher mais non, on s’est encore esquivé pour ne pas accepter de changer nos mauvaises habitudes. Alors que le bon berger voudrait nous rattraper, nous voilà capables de faire des bonds exceptionnels pour tenter de lui échapper. Quelle bénédiction le jour où nous permettons enfin au Seigneur de nous saisir ! A quoi cela sert-il d’être fuyant comme la grenouille. Jonas n’est-il pas le type du chrétien grenouille, s’esquivant pour ne pas accomplir la volonté de Dieu ?

5 – LA TORTUE ET LE LIMACON : Ils ne sont pas très pressés, n’est-ce pas vrai ? ils représentent les chrétiens qui ne progressent vraiment pas vite. Faut-il des années avant de comprendre la nécessité de méditer la Bible ou de prier régulièrement ? Combien de temps faudra-t-il attendre avant de louer à voix haute le Seigneur dans l’Assemblée et de rendre témoignage de notre foi à notre prochain ? Pourquoi être si lent à pardonner ? Bref, il y a certainement beaucoup de choses pour lesquelles le Seigneur voudrait que ça aille plus vite !

6 – LE CAMELEON : Voici un animal bien curieux en raison de sa capacité à changer de couleur selon le lieu où il se trouve. C’est donc l’endroit où il se trouve qui détermine sa couleur. Bien impure est l’attitude du chrétien qui change son langage, ses habitudes, son comportement en fonction des gens qu’il a en face de lui ou de l’endroit où il est ! L’enfant de Dieu n’est pas un « chrétien caméléon », il demeure tel qu’il est, fidèle à son Dieu, quels que soient les circonstances ou son contexte de vie.

Daniel Bodolec

23 vues

Posts récents

Voir tout
éGLISE
ROUEN 
Métropole
  • YouTube - Cercle blanc
  • White Facebook Icon

02 35 72 71 30

secretariat.addrouen@gmail.com

60-62 rue de Cauville

76 100 Rouen

Librairie biblique La Réponse

Action Missionnaire Timbres

© Tous droits réservés. 

LOGO ROUEN ERM 2019.png