Cherchons l'Eternel - Malik Mohand Lhadj

Esaïe 55 v 6 « Cherchez l’Eternel pendant qu’il se trouve ; invoquez-le tandis qu’il est près »


Chercher l’Eternel est une exhortation que nous devons considérer avec beaucoup de soin, et qui est d’une grande importance pour nous aujourd’hui.


C’est un appel que Dieu veut nous adresser. Un appel qui doit retentir dans nos cœurs, et nous faire réfléchir sur notre quotidien, nos journées bien chargées, qui font que nous sommes trop occupés et n’ayant pas le temps de chercher Dieu. Peut être, nous faire réfléchir sur notre manque d’énergie, de courage de persévérance dans la recherche de Dieu.


Que signifie réellement chercher l’Eternel ? Est-ce accomplir quelques rituels ? (Eglise, sainte cène, cantiques, offrandes) ? Faire monter à Dieu des louanges, des prières ? Vouloir expérimenter quelques promesses ?


Tout cela est bon et utile mais chercher Dieu, c’est établir une vraie communion, profonde, permanente, de cœur avec lui. Dans un moment de recueillement pour l’écouter, pour qu’il nous communiquer sa vision, sa pensée, et là où nous pouvons lui rendre grâces et lui confier nos prières secrètes et notre adoration.


Psaume 105 v 4 « Ayez recours à l’Eternel et à son appui, cherchez continuellement sa face». Cherchons continuellement ce face à face avec Dieu dans toutes nos circonstances, bonnes ou mauvaises, favorables ou défavorables, veillons avec une entière persévérance à entretenir ce cœur à cœur avec notre glorieux Sauveur Jésus-Christ.


Daniel 6 v 10 « Lorsque Daniel sut que le décret était écrit, il se retira dans sa maison, où les fenêtres de la chambre supérieure étaient ouvertes dans la direction de Jérusalem; et trois fois le jour il se mettait à genoux, il priait, et il louait son Dieu, comme il le faisait auparavant »


Daniel était un homme élevé en dignité et occupait une place importante dans le gouvernement du royaume perse. Ses rivaux ont cherché une occasion pour l’accuser, mais n’en trouvant aucune, ils ont poussé le roi à écrire un décret interdisant d’adresser des prières à quelque dieu ou quelque homme, excepté lui, sous peine d’être jeté dans la fosse aux lions. Cependant malgré le décret, Daniel mettait à part du temps pour avoir ce face à face avec Dieu. C’était pendant ces moments qu’il avait reçu des révélations extraordinaires.


Psaume 73 v 28 « pour moi, m’approcher de Dieu, c’est mon bien ».


Psaume 16 « Je dis à l’Eternel : Tu es mon Seigneur, tu es mon souverain bien ! J’ai constamment l’Eternel sous mes yeux ;…il y a d’abondante joies devant ta face, des délices éternelles à ta droite »


L’intelligence, la connaissance, la sagesse c’est « chercher Dieu ». Jésus s’adressa aux juifs en ces mots « Comment pouvez vous croire, vous qui tirez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez point la gloire qui vient de Dieu ? » Jean 5 v 44.


Le prophète Jérémie le dit en ces mots « Ainsi parle l’Eternel : Que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, que le fort ne se glorifie pas de sa force, que le riche ne se glorifie pas de sa richesse. Mais que celui qui veux se glorifier se glorifie d’avoir de l’intelligence et de me connaitre, de savoir que je suis l’Eternel, qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre, car c’est à cela que je prends plaisir, dit l’Eternel » Jérémie 9 v 23-24.


David donna un précieux conseil à son fils Salomon. 1 Chroniques 28 v 9 « Et toi, Salomon, mon fils, connais le Dieu de ton père, et sers-le d'un cœur dévoué et d'une âme bien disposée, car l'Éternel sonde tous les cœurs et pénètre tous les desseins et toutes les pensées. Si tu le cherches, il se laissera trouver par toi; mais si tu l'abandonnes, il te rejettera pour toujours.»


Bien souvent, nous nous contentons de ce que nous connaissons déjà du Seigneur, ou alors nous nous arrêtons aux premiers rudiments des oracles de Dieu, et parfois, nous manquons de sagesse et d’intelligence dans notre recherche de Dieu. Pourtant, le Seigneur veut que nous le cherchions, et le connaissions d’avantage « L'Éternel, du haut des cieux, regarde les fils de l'homme, Pour voir s'il y a quelqu'un qui soit intelligent, Qui cherche Dieu.» Psaume 14 v 2.


Appliquons-nous à chercher Dieu, à le connaître personnellement dans une communion réelle. Dieu n’a-t-il pas promis que celui qui cherche trouve ? « j’ai cherché l’Eternel, et il m’a répondu » Psaume 34 v 5. « cherchez et vous trouverez » Matthieu 7 v 7. Dieu se laisse trouver par celui qui le cherche sincèrement, il n’est point un homme pour mentir,… Ce qu’il a dit ne le fera-t-il pas ? « je n’ai point parlé en cachette,…, je n’ai point dit à la postérité de Jacob : Cherchez-moi vainement ! moi, l’Eternel, je dis ce qui est vrai, je proclame ce qui est droit » Esaie 45 v 19.


Jérémie 29 v 13-14 « Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. Je me laisserai trouver par vous, dit l'Éternel ».


Le Seigneur veut que nous le cherchions avec ferveur et persévérance en appliquant entièrement notre cœur à cela. Nous voyons, par exemple, dans les livres des Chroniques, à chaque fois que le peuple d’Israël s’éloignait de Dieu pour aller vers des dieux étrangers, puis revenait à lui en appliquant tout leur cœur et toute leur âme à le chercher, et bien le Seigneur se laissait trouver par eux.


Dans Ésaïe 65, la parole dit que Dieu se laisse trouver par ceux qui ne le cherchent pas. Certes, Dieu est souverain, il se révèle à qui il veut, où il veut, et quand il veut. D’ailleurs, c’est toujours lui qui a pris l’initiative vers l’homme.


Cependant, dans ce contexte ; nous voyons que Dieu voulait montrer à la fois la culpabilité du peuple d’Israël qui s’est détourné de lui, et au même temps, comment l’infidélité de ce peuple a ouvert la porte à la grâce envers les nations.


Romains 10 v 20-21 « J'ai été trouvé par ceux qui ne me cherchaient pas, Je me suis manifesté à ceux qui ne me demandaient pas. Mais au sujet d'Israël, il dit: J'ai tendu mes mains tout le jour vers un peuple rebelle et contredisant. »


Le Seigneur nous a ouvert cette porte de la grâce qui mène au salut et à la vie éternelle au travers du sacrifice parfait de son Fils Jésus-Christ, si nous l’acceptons par la foi. «Car Dieu est le rémunérateur de ceux qui le cherchent » Hébreux 11 v 6.


Si par moment nous manquons de ferveur, de persévérance dans notre recherche de Dieu, et même quand nous nous approchons de lui, nous le faisons, parfois, avec un manque d’assurance, des craintes et des doutes, et bien le Seigneur ne va pas nous repousser pour autant, le Seigneur ne met pas dehors celui qui vient à lui, c’est lui qui fait naître dans notre cœur le désir de le chercher. Psaume 27 v 8 « Mon cœur dit de ta part : Cherchez ma face ! je cherche ta face, ô Eternel. Ne me cache point ta face, ne repousse pas avec colère ton serviteur ! ».


Cherchons la présence de Dieu, cherchons sa communion pour mieux connaitre sa personne, la personne de Christ. Cherchons aussi à savoir et à discerner qu’elle est la volonté de Dieu pour nous, individuellement et corporativement.

Seigneur quelle est ta volonté, que dois-je faire ?


Notre désir, c’est de marcher selon la volonté de Dieu. Le jour où nous avons accepté Christ comme Seigneur et Sauveur, à ce moment là, un changement radical s’est opéré en nous. Notre vie a changé complètement de direction. Nos regards ne doivent plus être fixés sur nous-mêmes mais sur le Seigneur. Nous ne devons plus marcher selon les principes du monde, ni selon nos préférences d’avant, mais selon la volonté de Dieu car nous n’appartenons plus à nous-mêmes mais au Maître.


Le Seigneur révèle sa volonté par divers moyens. Au travers des uns, et des autres, au travers des concours de circonstances, même si nous ne comprenons pas toujours, et bien « toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils » Romains 8 v 28-29. Par son Saint-Esprit qui habite en nous, qui parle à nos cœurs et qui désire nous conduire pleinement dans la volonté du Père.


Et Dieu révèle toujours sa volonté, et la dévoile pleinement par les Ecritures « tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre instruction », prenons le temps pour étudier soigneusement la Bible car c’est à travers elle que Dieu nous fait connaitre son invariable volonté. Sa volonté pour nous qui ne contredit jamais les enseignements de la Bible et le Saint-Esprit ne nous conduiront jamais à faire des choses qui ne sont pas conformes à la Parole de Dieu ou à celles que la Bible a déjà condamnées.


« Eternel ! fais-moi connaître tes voies, enseigne-moi tes sentiers. Conduis-moi dans ta vérité, et instruis-moi ; car tu es le Dieu de mon salut, tu es toujours mon espérance ». «Enseigne moi à faire ta volonté ! car tu es mon Dieu. Que ton bon esprit me conduise sur la voie droite ». Seigneur que ta volonté soit faite et non la nôtre !


Rappelons-nous que ceux qui cherchent Dieu ont tout pleinement en lui :« ceux qui cherchent l’Eternel ne sont privés d’aucun bien » nous dit la Parole de Dieu.


Il se peut que tu passes par des moments difficiles (maladie, problèmes financiers, familiaux, peur, doute, détresse…), tu peux te confier en Dieu car il ne t’abandonnera pas : « ceux qui connaissent ton Nom se confient en toi, car tu n’abandonnes pas ceux qui te cherchent, ô Eternel ». « J'ai cherché l’Eternel, et il m’a répondu ; il m’a délivré de toutes mes frayeurs ».


« Cherchez-moi et vous vivrez dit l’Eternel ». En Dieu nous avons la vie le mouvement et l’être. Il s’est incarné en la personne de Jésus qui est le chemin, la vérité et la vie, celui qui a le fils a la vie, et Dieu n’est pas loin de nous, il a choisi d’habiter en nous par son Saint-Esprit, et nous devons prendre conscience que notre prospérité présente et éternelle dépend de notre communion avec le Seigneur.


Ayons toujours cette soif de la présence de Dieu, cherchons-là car c'est un trésor inestimable. « Ô Dieu ! tu es mon Dieu, je te cherche mon âme a soif de toi »


Que cela soit toujours le désir de notre cœur. « Mon âme te désire pendant la nuit, et mon esprit te cherche au-dedans de moi »


Alors, Cherchons l’Eternel pendant qu’il se trouve ; invoquons-le tandis qu’il est prêt.


« L’Éternel a de la bonté pour qui espère en lui, pour l'âme qui le cherche ».

Malik MOHAND LHADJ

348 vues

Posts récents

Voir tout
éGLISE
ROUEN 
Métropole
  • YouTube - Cercle blanc
  • White Facebook Icon

© Tous droits réservés. 

LOGO ROUEN ERM 2019.png